Monthly Archives: février 2018

SOLIDARITE AVEC LES REFUGIE-E-S

Ce samedi 17 février nous avons déployé une banderole au dessus du quai Docteur Gailleton et diffuser le tract suivant:

 

Ces dernières semaines, la métropole de Lyon, épaulée par les services de l’État, s’est lancée dans une véritable chasse aux réfugié.e.s et à ceux et celles qui les soutiennent.

A Lyon, fin novembre, une cinquantaine de migrant.e.s ont occupé avec les étudiant.e.s de Lyon 2 un amphithéâtre du campus de Bron, le temps de trouver un logement.

Cette occupation a pris fin avec l’installation de ces dernier.e.s dans une ancienne caserne de pompiers inoccupée à Villeurbanne.

Dans la métropole de Lyon, c’est pas moins de 20 000 logements vacants qui pourraient être mis à la disposition de ceux et celles dans le besoin. Une grande partie appartient à la Métropole qui préfère investir 1,8 millions d’euros dans la surveillance de ces bâtiments vides.

Des moyens colossaux qui pourraient être utilisés pour le relogement des personnes sans toit.

Le Bastion social (ex-GUD, groupuscule fasciste) profite de la question du mal logement et de la misère pour promouvoir leurs idées xénophobes et racistes.

S’inspirant du mouvement néo-fasciste italien Casapound, qui depuis 2003 se sert des problèmes de précarité et de mal logement à des fins populistes, ils promeuvent « la priorité nationale » et se servent de cette récupération intéressée pour favoriser leur politique fasciste.

La solidarité n’a pas de classes ni de frontières.

cofA la différence de ces nazillons à la fibre sociale, des associations de parents d’élèves, du droit au logement et des anonymes se battent à l’ombre des projecteurs pour reloger dans des conditions dignes tous ceux et celles qui le requièrent. Cependant l’État traque et condamne à des peines de prisons ces bénévoles. Ainsi Cédric Herrou, agriculteur dans les Alpes maritimes, fut condamné à de la prison avec sursis et à des amendes pour recueilli, hébergé et nourri des migrants traversant la frontière alpine dans le froid et la neige.

La criminalisation de la pauvreté et l’instauration d’un délit de solidarité prouve une fois de plus que l’État français préfère punir qu’agir face à la misère.

Solidarité internationaliste.

NO BORDERS NO NATIONS REFUGEES WELCOME

Appel à réunion publique et à manifestation contre l’existence d’un local néo-nazi « Pavillon Noir »

Un local néo-nazi à deux pas de chez vous…

Le samedi 13 janvier 2018 à 17h a ouvert au 73 quai Pierre Scize dans le 5ème arrondissement un local « associatif » appelé le Pavillon Noir.
Ce local est géré par un groupuscule, le Bastion Social.
Le Bastion social est la nouvelle dénomination choisie par le GUD qui est un mouvement d’extrême-droite radical existant depuis la fin des années 1960.
Le Gud est connu pour sa violence de rue et ses liens avérés avec le milieu néo-nazi.
Nombreux de ses militants sont passés par la case prison (ou le sont encore) pour des agressions racistes, lgbtphobes* ou envers des militants dits de gauche.
Ce mouvement (Bastion Social) crée il y a quelques mois a choisi comme modèle le parti néo-nazi grec Aube Dorée mais aussi la « Casa Pound » italienne.
La Casa Pound Italienne est un groupe politique néo-fasciste qui se réclame ouvertement de l’idéologie et de l’histoire du fascisme.
Son idéologie raciste peut se résumer ainsi : venir en aide uniquement aux italiens d’origine italienne en les opposant aux personnes immigrées qu’ils-elles soient depuis plusieurs générations sur le territoire.
Comme tout mouvement fasciste, cette politique discriminatoire s’accompagne d’agressions multiples.
Il n’est pas possible de rester sans réaction face à l’ouverture de ce nouveau lieu public tenu par l’extrême-droite radicale lyonnaise.
En effet, d’autres locaux et commerces gérés par d’autres groupuscules (Génération Identitaire par exemple) sont déjà ouverts notamment dans le 5ème arrondissement.
Ces lieux font régner dans le quartier une ambiance délétère pour les habitant-e-s et les commerçant-e-s.
L’ouverture de ce local « Le Pavillon Noir » ne fera que renforcer cette situation et multipliera les agressions contre les personnes ne correspondant pas à leur vision raciste, sexiste, lgbtphobe…
Des voix se font entendre dans le 5ème arrondissement pour dénoncer ces exactions qui pèsent sur le quartier.
Nous devons être solidaires et agir dès aujourd’hui pour faire fermer ce local qui accueillera la frange lyonnaise néo-nazie.

Réunion Publique d’Information : Jeudi 8 février 19h – Mairie du 1er arrondissement (2 place Sathonay)

Manifestation le samedi 3 mars 14h – Place des Terreaux
Toutes et tous ensemble, fermons le Pavillon Noir!

Blog : (https://contrelepavillonnoir.wordpress.com) – contact : contrelepavillonnoir@gmail.com Signataires de l’appel : Coordination des Groupes Anarchistes, YDG, Jeune Garde, JC Lyon, CNT, Solidaires Etudiant-e-s, Lesbian and Gay Pride Lyon, Pink Bloc Lyon, Unité Communiste de Lyon, Alternative Libertaire Lyon, CGT Educ’Action, CGT Vinatier, Sud Education, CGT Jeunes 69, Unité2Classe, GALE, Collectif Vigilance 69 contre l’extrême-droite – Agir pour l’égalité, Attac, CSPG, COVRA, Ensemble !69, EELV, FSU, HES, LDH, Planning Familial 69, NPA, PCF, PG, Ras l’front, Réseau des MJC de Lyon, UNEF… *

Oups.. Quand une militante néo-nazie lyonnaise essaye de s’intégrer à la vie étudiante suédoise.. Fachos de tous les pays sachez que nous sommes organisé-e-s et que vous n’êtes pas les bienvenus nulle-part. Même dans les pays que vous idéalisez comme blancs, vous serez pourchassés. #AFAWolrdWilde #GALEAFASUEDE

[Article en anglais]

 

AFA Lund: French fascist and exchange student in Lund

Today AFA Lund can reveal that a French Nazi and language student holds a position as a club official at the Blekingska student houseing in Lund.
In the autumn term of 2017 Clara Gutierrez moved to Lund to study Nordic languages. During her time in Lund she has maintained a low profile and was elected club official at the Blekinge nation.
To Clara’s great delight, after new year, she received a visit from her boyfriend, Quentin Gimmel. They enjoyed their time together and went on sight seeing in Lund – besides visiting the usual sights in Lund, they also decided to visit the socialist book cafe India Däck. Following this visit, it was discovered that Clara and Quentin are organized fascists at home in France. Clara and Quentin are organized in Bastion Social (BS), a group of French identitarians who are the successors of the Groupe Union Défense (GUD).
GUD was a French student organization formed in the 60’s. It was a militant movement that since its inception has committed many violent crimes against HBTQ people, peaple of color, immigrants and others it has perceived as enemies.  After occupying a house at the end of May 2017, which they call “Bastion Social”, GUD dissolves in December 2017, and the members instead formed BS. The last leader of GUD Lyon, Steven Bissuel, joined BS at the start as BS first leader. BS was created when they realized that GUD was far too associated with violence and thus had no legitimacy to work with social issues. BS has tried to change its image, for example, by having a homeless soup kitchen only for “French”. If you want to read more about GUD and BS, we have collected a number of links at the bottom of our article to news articles about thier racist criminal activity.
Update (February 8th, 2018): After being contacted by the person renting out his apartment to Clara, we have chosen to remove Clara’s living address from our article. Clara’s landlord announced that he had not known about Clara’s fascist membership or opinions. She is renting an apartment belonging to the Blekingska nation’s homes, and in contact with the first-hand owner, has concealed her fascist political commitment. In his correspondence with us, the first-hand owner of the apartment has clearly and unequivocally told us he wants no part of Clara’s fascist ideas and distanced him self from Clara’s fascist activities.
Clara Gutierrez
Måsvägen 11
227 33 Lund
If you feel our article affects you or want to avoid our future attention, just email us. Here is a good summary in swedish of how we relate to contact from defectors: Regarding the departure from the fascist movement.
With this article, AFA Lund wants to inform the public about Clara Gutierrez’s Nazi commitment. Do you know Clara personally, or do you see her in your everyday life, at the nation or university? Do you have other information about fascist activity in Lund or other parts of Skåne? Do not hesitate to contact Us!
Mail:  afa-lund@riseup.net
With this article, we also want to welcome Clara – a belated – welcome to Lund, and hope she has many exciting stories to take with her home to Quentin.