Monthly Archives: mai 2016

Repas en solidarité avec les militant-e-s kurdes en lutte

Rendez-vous le vendredi 3 Juin 2016 à l’atelier des Canulars au 91 rue Montesquieu 69007 Lyon, ouverture des portes à 19h.

Au moment où nous parlons, l’État turc vient de renforcer son arsenal juridique pour poursuivre le harcèlement des kurdes et partis « pro-kurdes » avec notamment l’instauration d’une déchéance de nationalité (cela nous rappelle quelque-chose), la possibilité de confiscation des biens et la levée de l’impunité judiciaire pour les député-e-s du HDP. Ces lois viennent s’ajouter à la persécution quotidienne que vivent les kurdes au Bakûr (kurdistan turc) avec l’enfermement de journalistes, avocat-e-s, militant-e-s. Mais aussi, la pratique de tortures dans les prisons turques, l’instauration d’un couvre-feu, les lynchages alors même que la France et l’Union Européenne donnent des milliards d’euros afin que la Turquie ferme ses frontières et contient l’afflux de migrants fuyant les guerres et la misère (tout en fermant les yeux sur les atteintes aux droits de l’Homme menée par Erdogan président turc).

Des combats ont toujours lieu dans le Rojava (kurdistan syrien), où les kurdes doivent à la fois faire face à DAESH et au régime syrien en place mené par Bashar El-Assad.
Au Rojhilat (kurdistan iranien), l’Iran a reconnu avoir enfermé plus de 12 000 kurdes iranien-es au cours de l’année 2015. Alors que 20 militant-e-s kurdes attendent leur peine de mort dans les geôles iraniennes, des mouvements de grèves et de contestation se font entendre. Le leader du PDKI (Parti Démocratique du Kurdistant Iranien) a annoncé la reprise de la lutte armée en Iran.

La lutte révolutionnaire du peuple kurde se fait au nom de valeurs dans lesquelles nous nous reconnaissons par son ambition égalitariste, féministe, anticapitaliste et réellement démocratique (autogestionnaire). C’est aussi parce que nous luttons aussi ici en France avec des camarades kurdes contre la loi travail et plus largement dans un combat aussi révolutionnaire contre l’État français que nous souhaitons convier pour un repas tou-te-s ceux et celles qui souhaitent apporter leur soutien.

Ce sera aussi le moment de renforcer les liens qui se créent actuellement entre militant-e-s de divers horizons autour de la lutte contre la loi Travail.

Le repas sera à prix libre et un info-kiosque sera présent avec de la documentation autour de la lutte du peuple kurde.

Des militant-e-s kurdes et Groupe Antifasciste Lyon et Environs

arton16478