Monthly Archives: septembre 2016

Ouverture d’un bar à fascistes à Lyon

Le Groupe Union Défense, ou GUD, organisation réactionnaire née en 1968, est bien loin d’une sympathique association culturelle. Elle se revendique des idées fascistes, d’une certaine nostalgie du régime de Vichy, mais également d’un discours discriminatoire, raciste, antisémite et islamophobe, LGBT+phobes ; défendant une société sexiste et ségrégationniste.
Or, ces individus, aujourd’hui, se paient le luxe d’ouvrir un bar au sein même de Lyon, nommé « Le Pavillon Noir. »

Cette organisation, qui tente de s’implanter dans Lyon, s’est faite connaître à plusieurs reprises par ses actions brutales et violentes, la dernière en date consistant à agresser un enseignant de Lyon III qui aurait eu l’audace de ne pas apprécier leur présence et leur propagande fasciste.

Or, ces individus, aujourd’hui, se paient le luxe d’ouvrir un bar au sein même de Lyon, nommé « Le Pavillon Noir. »

Ils veulent faire de ce lieu un endroit de propagande.

Ce bar doit, pour eux, devenir le nouveau cœur de la « reconquête » de Lyon.

Le climat actuel leur permet de se sentir pousser des ailes. Surfant sur les propos réactionnaires, racistes, islamophobes et sexistes qui fleurissent dans les discours des futures candidats et candidates aux élections présidentielles – qu’ils et elles fussent de gauche ou de droite, par ailleurs – ces apprentis-Mussolini se permettent toutes les provocations.

Depuis des années, sur Lyon, elle s’est tout permis, et sans jamais rencontrer de suites judiciaires, autre qu’une clémence et une bienveillance de la part de la police et de la justice.

Fortes de cette impunité, les organisations fascistes et racistes telles que le GUD, les Jeunesses Identitaires, les Jeunesses nationalistes n’ont eu de cesse de tenter de s’implanter et de commettre des violences et des agressions envers les personnes racisées, les immigrés, les personnes de la communauté LGBT+ et les militants et militantes progressistes et antifascistes.

A Lille, ces mêmes fascistes ont ouvert un bar qui a été vivement contesté, grâce à l’action réactive de l’Action Antifasciste Nord Pas De Calais. Ce bar « réservé aux blancs » est devenu l’enjeu d’un combat pour le respect des droits démocratiques.

A Lyon, nous ne voulons pas non plus de ce genre de repaire.

Nous ne voulons pas de la peste fasciste et de leurs discours racistes et haineux.
Chassons les vermines fascistes de Lyon.

Pas de Fascistes dans nos quartiers, pas de quartiers pour les fascistes.antifa-lyon-ter