Monthly Archives: octobre 2016

Concert de soutien aux familles du Kurdistan

Alors que la guerre contre Daesh s’intensifiait au Moyen Orient et que les kurdes obtenaient des victoires significatives dans le kurdistan Syrien ; l’Etat turque a attaqué les populations kurdes au sein même de ses frontières craignant que le projet d’émancipation du confédéralisme démocratique se propage en Turquie. En plus des milliers de morts, ce sont des milliers de familles qui ont été jetées à la rue suite aux différentes attaques du pouvoir turque et de ses militaires. Ce concert a pour ambition de pouvoir attirer l’attention du public sur ces Evénements et de récolter des fonds pour venir en aide à ces familles.

Erdogan et Daesh sont des alliés objectifs de manière notoire, et cela est même reconnu par les services de renseignement des différents acteurs de la région. Leur alliance n’est pas seulement tactique, mais elle présente un fond stratégique commun : une vision similaire de leurs rôles dans la région, des ennemis communs, un intérêt à s’épauler et à commercer, ce dont ils ne se privent pas. Même si leur forme d’exercice du pouvoir n’est pas à mettre sur le même plan, Erdogan se drapant dans les formes de la légalité bourgeoise, il est clair qu’ils représentent, à l’heure actuelle, les deux faces de la même pièce.

Nous même, au sein des pays impérialistes, sommes loin d’être neutres dans ce conflit, ou même du bon coté du fléau. La coalition occidentale soutient fermement la Turquie, pour des considération géostratégiques : L’Etat Turc est un pivot dans le Moyen-Orient et fait partie de l’OTAN ; des considérations économiques importantes, l’UE est un client et un fournisseur important, avec au premier chef l’Allemagne. Par ailleurs, un effondrement de l’Etat Turc pourrait profiter à l’impérialisme russe, en concurrence avec la coalition d’impérialismes occidentaux.

L’Etat Français, lui aussi, joue, par ses interventions militaires répétées -et inefficaces- le rôle de pompier incendiaire dans la région, prétendant y apporter ses « valeurs humanitaires », tout en nourrissant le conflit par l’envoi d’armes, d’experts, d’équipement, de même que par le soutien diplomatique.

Si Erdogan a vociféré contre l’Etat Français à certaines reprises -diatribes habituelles des tribuns démagogues- il est clair qu’il existe une unité de vue et d’objectifs entre les deux Etats à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Militants antifascistes, mais également anti-impérialistes, nous considérons qu’il est de notre devoir de soutenir la lutte de libération que mène le peuple Kurde ; de même, nous ciblons en priorité la main de notre propre impérialisme, lequel n’intervient que pour les intérêts des capitalistes, des bourgeois et bourgeoises de France, et nullement pour apporter la moindre issue positive à ce conflit.

Politiquement, nous apportons notre soutien intégral aux révolutionnaires et aux anti-impérialistes du Kurdistan, dans leur lutte juste contre l’oppression du régime d’Erdogan et pour la constitution du projet de confédéralisme démocratique. Nous avons organisé -par le passé- plusieurs événements pour diffuser des informations sur la situation au Kurdistan, et pour organiser une solidarité dans la mesure de nos forces.

A notre échelle, nous organisons ce concert de soutien, dans le but de dégager des ressources financières pour qu’elles servent à payer la reconstruction dans le Bakur (Kurdistan turc), dévasté par les récentes offensives de l’Etat turc sur ses terres
craignant le développement du projet d’émancipation kurde. L’argent servira aussi directement aux populations touchées par ce conflit, aux milliers de familles ayant perdu des proches ou leur lieu d’habitation.

Nous accueillerons cinq groupes samedi 15 octobre pour ce concert dans le bar du 6ème continent 51 Rue Saint-Michel, 69007 Lyon. Ouverture des portes et début du concert à 21h00.

14567340_1096707970406914_4812756903548835181_o
Vous trouverez aussi des tables de presse et de la restauration.

BERXWEDAN JIYAN E ! JUSQU’A LA VICTOIRE !

Groupe Antifasciste Lyon et Environs & La Maison de la Mesopotamie